Prendre rendez-vousUn service deDoctolib

Questions / Réponses

 

 

Comment choisir son hypnopraticien ?

 

Pour trouver une personne compétente en hypnose médicale, il faut simplement vérifier qu’il s’agisse d’un professionnel de santé ayant une formation en hypnose médicale (1 ou 2 ans de formation).

Ensuite, le rencontrer, pour savoir si entre vous le “courant” passe bien, ce qui est également primordial. Un thérapeute peut être parfait pour une personne et pas pour vous et inversement.

questions réponses hypnose médicale

 

Quelle est la différence entre l’hypnose de spectacle et l’hypnose médicale ?

 

L’hypnose de spectacle utilise la suggestibilité naturelle de l’esprit puis, à l’aide d’artifices et astuces, l’artiste crée une fascination dans le but d’en faire un spectacle.

De la même façon, l’hypnose médicale utilise la suggestibilité naturelle de l’esprit, elle s’en sert comme un outil, qui selon les indications, visera à amoindrir ou modifier la perception de la douleur, les symptômes psychosomatiques, ou aider le patient à retrouver ses ressources intérieures.

L’un est utilisé pour faire un spectacle, l’autre dans le cadre du soin, de la thérapie.

Nos comportements sont dictés par notre inconscient et sont reliés à nos sensations vécues antérieurement. Chaque fois que nous sommes en présence d’un vécu antérieur, agréable ou désagréable, nous adoptons un comportement programmé. Le but de l’hypnose est de corriger cette programmation inconsciente selon le vœu du patient. C’est une thérapie du changement, et c’est le patient qui trouve la solution.

 

Comment hypnotise-t’-on ?

 

Lorsqu’on focalise son attention sur un point, le champ visuel se rétrécit. La concentration augmente. Il se produit donc petit à petit une dissociation par rapport à la réalité extérieure mais aussi vis-à-vis des pensées habituelles. On peut alors diriger cette concentration vers soi pour travailler un problème somatique, psychosomatique ou psychologique.

Il s’agit donc du résultat d’une concentration de nature « physique » (sensorielle) et d’une cause « psychique » prédominante, le monoïdéisme qui est un état de concentration sur une seule idée.
Il existe une multitude de moyens de focalisation, appelés « inductions », et qui peuvent faire appel à d’autres sens que ceux de la vue : l’ouïe, le tactile, le kinesthésique…

 

Est-ce-que je reste conscient quand je me fais hypnotiser ?

 

Oui, l’hypnose n’a rien à voir avec le sommeil. En effet, il s’agit d’un état de conscience modifié, de concentration éveillée, que chacun est capable d’atteindre de manière naturelle.

Le développement d’une «conscience parallèle», un état de conscience d’éveil, permet au sujet tout en étant en relation avec autrui, de s’impliquer dans une autre facette de sa propre expérience de vie. Malgré tout, 10 à 20% des sujets ont l’ «impression d’avoir dormi» lors de certaines séances auto-hypnose ou hypnoses.

En réalité, il ne s’agit jamais de sommeil (excepté si l’on a pris des tranquillisants, de l’alcool ou une autre drogue). Autrement dit, ce n’est pas du sommeil mais un état hypnotique assez profond où le faisceau de conscience «parallèle» est très mince et assez dissocié du fonctionnement inconscient. Cela favorise une amnésie (réversible) et donne au sujet cette impression d’avoir dormi.

 

Vais-je faire des trucs bizarres ?

 

Non, il n’ y a aucune manifestation bizarre. Durant la séance, le patient est seul avec son praticien, dans un « échange » à but thérapeutique, sans spectateur. Donc très loin de la notion de représentation.

 

Est-ce que l’hypnose médicale peut soigner ?

 

C’est une médecine complémentaire, elle ne se substitue pas aux traitements médicaux mais vient en complément. Ce sont d’ailleurs très souvent des médecins et autres professionnels de santé qui adressent leurs patients.

L’hypnose peut vous aider dans différents domaines : douleurs, addictions, gestion des émotions, angoisses, stress, TOC, dépression, troubles du comportement alimentaire, estime de soi, affirmation de soi, insomnie, énurésie…

 

Est-ce que l’hypnose peut s’adresser aux enfants ?

 

Oui. Les enfants sont très sensibles à l’hypnose car ils ont accès beaucoup plus spontanément à leur imaginaire. Cela peut être utile pour régler les problèmes d’attention, de concentration, de mémorisation et d’apprentissage en général…

 

Combien de séances faudra-t-il ?

 

Tout dépend de la demande pour laquelle vous venez et de la place qu’occupe votre problématique.

Il n’est jamais possible de prédire le nombre de séances car chaque personne est unique et gère les choses au rythme que l’inconscient trouve convenable, agréable et sûr.

 

Est-ce que tout le monde est hypnotisable?

 

Parce que j’ai une personnalité forte et je ne sais pas si ça va fonctionner sur moi…

Cette question sous-entend l’idée que seuls les esprits faibles sont hypnotisables. Elle est reliée à la notion de contrôle et de pouvoir de l’hypnotiseur sur le sujet, qui est fausse.

L’hypnose étant un mode de fonctionnement naturel, chacun de nous a la capacité d’y accéder. C’est un processus indispensable au même titre que le sommeil. En réalité vous vous plongez en état d’hypnose plusieurs fois par jour, sans vous en apercevoir.
Donc, sauf si vous êtes un robot ou que vous prenez certains médicaments qui pourraient interférer, vous êtes hypnotisable… à la seule condition d’avoir envie de vivre cette expérience.

Personne ne peut vous l’imposer. Si vous n’avez pas envie d’être hypnotisé(e) (à ce moment là, par cette personne, dans ce contexte, parce que vous croyez que seuls les esprits faibles le sont), vous ne serez pas hypnotisable.
Si vous avez envie de vivre cette expérience, vous serez hypnotisable.

 

Je vous invite à me poser vos questions ICI.  J’y répondrai avec grand plaisir.